21 August 2018 admin 0Comment

Que savoir pour obtenir un prêt personnel ? 

Les procédures et les pièges du prêt personnel doivent être sus par les demandeurs de crédit pour faciliter leur demande. Ce type de crédit est très prisé des particuliers surtout durant des périodes bien définies. La précaution la plus importante à prendre est de faire toujours preuve de prudence.

Evaluer les risques et les possibilités

La simplicité d’acquisition du prêt personnel ne stipule pas que c’est de l’argent facile à obtenir. Le taux de refus des banques est sans doute moindre que les autres crédits, mais ces refus existent. Le cas se présente quand une personne est surendettée.

Selon les chiffres, la dette d’un particulier ne doit pas dépasser les 33 % de ses revenus totaux. Au-delà, la banque l’expose à des risques si elle continue à lui procurer un emprunt. De plus, il pourra être confronté à des non-paiements de dette lors des mensualités. La banque et son client doivent connaitre cela. Le fichage doit être une option de dernier recours.

Le taux d’usure est un concept à savoir pour tout demandeur de prêt. Ce terme désigne le taux le plus élevé qu’une offre de crédit puisse prétendre.

Sa valeur dépend du type de produit financier. Ce qui veut dire qu’il est diffèrent entre un emprunt immobilier et un emprunt hypothécaire. Connaitre le taux usuraire est important pour que le client de la banque soit protégé. C’est la loi qui fixe la valeur du taux usurier. Les établissements financiers qui dépassent ces maxima peuvent être sanctionnés par les instances gouvernementales de la finance. Il est donc important de s’informer sur ce taux avant de contracter un emprunt selon www.pret-en-ligne-conseils.com.

Flairer les offres pièges 

Une personne qui emprunte de l’argent s’expose toujours à des risques. Par exemple, même avec un revenu capable d’assurer ses mensualités, une personne peut soudainement perdre cette capacité. Si un accident de travail survient, par exemple, il risque de ne pas pouvoir honorer sa dette.

Le décès aussi peut causer le non-paiement de la dette bancaire. Ainsi, certaines personnes assurent leur prêt pour éviter tout désagrément. Avec une police sur un crédit, les banques sont aussi plus faciles à convaincre. D’autant que le prêt personnel est un produit financier accessible. Cela pourra faire gagner beaucoup de temps.

Certaines banques peuvent aussi piéger les particuliers. Tout d’abord, les prêts personnels connaissent un boom selon la période. L’approche des vacances, la rentrée scolaire… correspond à l’apparition de plusieurs offres compétitives. Des établissements peu scrupuleux proposent ainsi des offres plus qu’alléchantes. Puisque quand les banques affichent un taux d’intérêt entre 1 et 1,5 %, eux arrivent à baisser jusqu’à 0,6 %. Il faut faire preuve de prudence avant de contracter ce type de prêt. Dans la majorité des cas, cela sent toujours l’arnaque.

Toujours prendre du recul

Pour le prêt personnel, la précipitation peut souvent jouer un mauvais tour. Avant de signer un contrat de crédit, il faut bien évaluer le produit financier. Quitte à trouver une autre offre si la banque se montre trop pressante. C’est à elle de suivre le rythme de son client, puisqu’il s’agit d’une dette et d’un engagement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *