20 February 2018 admin 0Comment

Concurrent de l’assurance-vie et du Plan Épargne Logement, le livret A est un produit d’épargne, dont le revenu est exonéré d’impôt et de prélèvement sociaux. Il faut avouer que ce type de placement est peu rémunérateur par rapport aux autres comptes d’épargne, sauf qu’il est à l’abri de l’inflation, ce qui permet aux épargnants de garder un capital disponible immédiatement en cas de besoin.

La décision du gouvernement sur le taux du livret A à compter de l’année 2018

À la fin du mois de septembre 2017, le gouvernement français a décidé de maintenir le taux du livret A à 0,75 % jusqu’en 2020. Si cette décision a déjà été prise en 2016 afin que la volatilité du taux de placement soit réduite, cette fois, elle a été prise dans le but de stabiliser le coût du financement concernant le logement social.

Pour les épargnants donc, cette nouvelle loi les permettra de gagner à peu près 10 euros, surtout s’il s’agit de livrets moyens bénéficiant vers les 4 000 euros. Pour les « gros investisseurs », par contre, cette initiative est moins bénéfique, car ce compte d’épargne a tendance à remonter doucement la pente après plusieurs mois difficiles.

Calcul des intérêts du produit d’épargne pour l’année 2018

Comme auparavant, le calcul des intérêts sur le taux du livret A reste inchangé pour l’année 2018. Ce calcul se fera toujours par quinzaine, avec une capitalisation qui sera versée tous les 31 décembre. Cela dit, les épargnants doivent respecter le plafond des dépôts qui, effectivement, n’excèdent pas les 22 950 euros fixés par le gouvernement. Cependant, le solde du compte peut dépasser ce montant, lorsqu’il y a un versement d’intérêts. Le plus important à retenir, c’est que la rémunération des intérêts ne se réalise pas du tout après chaque quinzaine. Voici donc un petit rappel sur ce traitement :

Les intérêts de l’année précédente (celle de l’année 2017, par exemple) sont crédités d’un seul coup, en janvier de l’année suivante, c’est-à-dire en 2018. Dans ce cas-ci, si le livret A est plafonné, il va sans dire que les intérêts sont ajoutés et dépasseront ainsi la limite de dépôt. Alors, si les épargnants ne retirent pas ce surplus, ils auront la possibilité de générer les intérêts, ce qui est défini comme « intérêts capitalisés ». Ainsi, la meilleure astuce pour obtenir le maximum d’intérêts sur un livret A est de faire des dépôts en fin de quinzaine et des retraits en début de quinzaine.

Quelques points importants sur les banques et le livret A

– Chaque individu ne peut détenir qu’un seul livret A, et avant d’ouvrir ce compte d’épargne, les banques vérifient toujours si son client n’en a pas un.

– Excepté la Banque Postale qui est obligée d’ouvrir ce compte à toute personne, chaque établissement bancaire peut refuser une souscription à un livret A.

– Il faut rappeler que depuis le 1er janvier 2012, il n’est plus possible de transférer son livret A vers la banque de son choix. Si un transfert est réellement nécessaire, l’épargnant doit fermer son compte dans sa banque actuelle et ouvrir un autre dans l’établissement qu’il a choisi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *