18 October 2019 Stephanie 0Comment

La  loi de Finances 2011 modifie la défiscalisation loi Scellier, dispositif apprécié par les particuliers qui investissent dans l’immobilier locatif neuf. Elle lui ajoute une clause écologique et modifie du même coup la donne. Si vous faites l’acquisition d’un logement neuf qui respecte la norme Bâtiment Basse Consommation (BBC) vous pourrez réduire vos impôts 22 % de son prix de revient. S’il s’agit d’un bien classique, vous ne pourrez bénéficier que de 13 % de crédits d’impôts à partir du 1er avril 2011 (15 % jusqu’au 31 janvier 2011). Si vous avez acquis votre bien avant le 31 décembre 2010, la réduction à 25 %. Par ailleurs, un nouveau zonage est défini par la loi Scellier 2011 qui revoit aussi à la baisse les plafonds de loyers.

Avec la chute du crédit à la consommation et les différents dispositifs de défiscalisation en vigueur, investir dans la pierre est plus intéressant que jamais. Une situation qui s’est traduite en Europe par une flambée des prix généralisée avant une légère diminution de la bulle. Aujourd’hui, la situation devient de plus en plus stable, qu’on enregistre même une hausse du nombre d’investisseurs. Pour la France, le marché immobilier reste également en bonne santé, et ce malgré une forte hausse de prix constatée dans les grandes villes, à forte agglomération. Si vous comptez investir dans ce domaine, bien choisir l’emplacement de votre bien à acquérir est crucial. Retour sur les 3 meilleures alternatives où vous pouvez investir dans l’Hexagone.

Nantes : pour ses prix bas et sa convivialité

Chaque année, Nantes accueille près de 20 000 habitants en plus. Et ce n’est pas pour rien. Ici, la convivialité est au rendez-vous. Situé à quelques pas du capital et de la côté, la ville est propice pour toute activité touristique. En outre, le niveau  de vie reste pour le moins acceptable. À cela s’ajoute un marché immobilier particulièrement bas. De quoi attirer les investisseurs et ravir les propriétaires comme les courtiers immobiliers. Grâce à la forte demande en location immobilier, s’y lancer dans le locatif, meublé ou non, sera toujours une réussite. Vous n’aurez pas du mal à trouver de locataire pour votre bien, avec des étudiants, et des nouvelles familles qui y déménagent chaque année. Par ailleurs, si vous avez envie de revendre votre maison, les transactions immobilières à Nantes durent en moyenne 56 jours.

Rennes : pour une meilleure qualité de vie

Envie de changer d’air et de prendre quelques souffles tout en investissant dans l’immobilier ? Pourquoi pas investir à Rennes ? Des transports en commun de qualité, un niveau de sécurité optimal et des écoles de grandes renommées : tout à Rennes est fait pour attirer les familles. De quoi booster le marché immobilier de la région. En moyenne, un bien trouve ici acquéreur en moins de 2 mois. Et pour vous faciliter davantage les choses, les banques ne rechignent pas à financer ce genre de projet d’investissement.

Strasbourg : pour le côté pratique

Strasbourg est bien plus qu’une ville touristique. Elle est prisée par certains investisseurs pour son côté pratique. Vous êtes ici à mi-chemin entre Paris et l’Allemagne. Raison pour laquelle chaque année, le nombre de transactions immobilières augmente. Et malgré une forte demande, le m2 se négocie toujours à 2 800 euros en moyenne. C’est l’une des villes les moins chères en Europe en cette période de tension immobilière.

Afin de financer votre projet d’investissement en France, vous pouvez compter sur les banques ou visiter directement ce lien : http://empruntgo.com/organisme-rachat-de-credit. Les conditions d’accession à leur prestation ont été revues.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *