24 July 2018 admin 0Comment

Dans le domaine musical, il y a ce qu’on appelle le « delay » qui est un effet audio appuyant la chambre écho. Il est souvent représenté par une pédale qui est un appareil électronique que l’on joue avec les pieds afin d’ajouter un effet au son produit par un instrument de musique.

En effet, une pédale de delay accompagne souvent le son d’une guitare électrique, d’une basse ou encore d’un clavier. Grâce à ce petit appareil, un musicien peut varier son style et mettre au point le son de son instrument.

Les composantes d’une pédale de delay

Pour parler des caractéristiques d’une pédale de delay, il y a lieu de préciser que c’est un dispositif qui est composé, tout d’abord, d’une entrée ou imput qui accueille le signal émis par un instrument. Ensuite, on peut y trouver également une sortie ou output qui récupère le signal afin de pouvoir le renvoyer après. Notons que l’entrée et la sortie d’une pédale de delay sont de type jack.

Puis, une pédale d’effet est dotée d’un circuit électronique qui a pour rôle de traiter le signal entrant dans le but de diffuser l’effet désiré. Par ailleurs, la mise en marche de l’appareil se fait à partir d’un bouton poussoir, ou plus précisément à partir d’un interrupteur qui est activé par les pieds. Et quand l’effet est enclenché, une diode électroluminescente clignote ou s’allume.

Cependant, quelques paramètres peuvent être réglés à la main grâce aux potentiomètres qui fixent le volume, la tone et le gain. Enfin, les modèles les plus perfectionnés disposent de certains réglages plus avancés, dont : de multiples interrupteurs, une intégration MIDI, un port USB et un système de sauvegarde de presets.

Avec quel instrument de musique utiliser une pédale de delay ?

En premier lieu, quand on associe une guitare électrique avec une meilleure pédale Delay, cette dernière apporte des modifications sur la distorsion et sur l’overdrive. Par conséquent, on peut l’utiliser avec différents styles de musique, que ce soit : le jazz, le funk, le rock ou le métal.

En second lieu, une pédale de delay peut aussi fonctionner avec une basse même si en général on l’adapte à des fréquences graves. Ainsi, l’ajout de l’effet consiste ici à ajuster le son traité avec le son brut en employant le réglage mix.

Ce qui va donc favoriser l’aspect soliste de la basse. En dernier lieu, pour les claviers ou pour les synthétiseurs, mis à part le delay, les pédales d’effet qui sont les plus souvent utilisées sont : l’overdrive, le ring modulator, le phaser et le panneur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *